La jeune garde Saintéloc à l’assaut des Ardennes

La jeune garde Saintéloc à l’assaut des Ardennes

Vainqueur en 2017 de l’épreuve, Saintéloc Junior Team conservera sur l’édition 2022 des 24 Heures de Spa l’ossature des équipages qui ont brillé depuis le début de l’année, avec le même équilibre entre jeunesse et expérience.

Deux équipages pour deux tours d’horloge qui seront une nouvelle fois le grand rendez- vous de l’année en Fanatec GT World Challenge Europe powered by AWS Endurance Cup. Saintéloc Junior Team fera ainsi toujours confiance à son alliance de jeunesse et d’expérience formée depuis Imola.

Voiture de pointe de l’écurie en catégorie Pro, l’Audi R8 LMS GT3 n°25 restera confiée au trio Patric Niederhauser – Christopher Mies – Lucas Légeret. Une première pour ce dernier au plus haut niveau du GT3. Si le duo de pilotes officiels Audi Niederhauser – Mies pourra faire valoir son immense expérience du GT3 et de la R8 LMS, Lucas Légeret voudra poursuivre son bon début de saison, et s’appuyer sur le vécu de la saison 2021, avec des prestations remarquées à Indianapolis et Kyalami.

Si le trio Aurélien Panis – Nicolas Baert – César Gazeau évolue ensemble depuis le coup d’envoi du championnat, les trois pilotes Silver seront rejoints en Belgique par le pilote officiel Audi Sport Gilles Magnus. Pensionnaire de la WTCR avec Comtoyou Racing, le Belge dispute en parallèle la Fanatec GT World Challenge Europe powered by AWS Sprint Cup dans les rangs de Saintéloc Racing, au côté de Nicolas Baert. Il retrouvera ainsi une voiture avec laquelle il a remporté la première course de Magny-Cours en Silver Cup.

Sébastien Chetail (Team Principal) : « Nous sommes impatients de revenir aux 24 Heures de Spa, une course qui nous tient particulièrement à coeur. Nos deux équipages pourront viser de belles choses, et je suis ravi de pouvoir compter sur Lucas Légeret sur la n°25 et Gilles Magnus sur la n°26. »

Les deux Audi stéphanoises disputent actuellement les essais officiels des 24 Heures de Spa, avant de se rendre début juillet à Misano pour la quatrième manche de la Sprint Cup, dernière sortie avant le tant attendu rendez-vous spadois (29-31 juillet).

Partagez cet article sur vos réseaux !