La victoire retrouvée, l’écart au championnat augmenté

La victoire retrouvée, l’écart au championnat augmenté

Avec un succès au général acquis de main de maître dimanche et une deuxième place en Silver Cup samedi, Roee Meyuhas et Erwan Bastard réalisent une superbe opération au championnat en Belgique. Grégory Guilvert et Grégory Curson Faessel ont égalé leur meilleur résultat en Pro-Am en course 1.

Sa deuxième victoire en 2022 en FFSA GT, le duo Erwan Bastard – Roee Meyuhas ne l’a clairement pas volée. Lauréats lors de la course inaugurale du Championnat de France à Nogaro, le tandem de l’Audi n°14 a dès lors accumulé les podiums et les places d’honneur, inscrivant des points à chaque sortie. Une constance primordiale qui a placé Erwan et Roee en tête du classement Silver Cup avant le déplacement de Spa-Francorchamps. Auteurs de deux solides qualifications samedi, nos deux pilotes peuvent ainsi aborder avec ambition les deux confrontations sur le toboggan des Ardennes, souvent favorables par le passé aux Audi stéphanoises.

Dans un départ musclé, Roee Meyuhas conserve sa position dans les premières minutes de la course 1, et doit composer avec l’entrée de la voiture de sécurité après une sortie de piste d’un concurrent. L’Israélo-américain gagne même une position après une crevaison d’une Mercedes durant la neutralisation et cède son volant à Erwan Bastard en cinquième
position. Désormais troisième, Erwan remonte ensuite d’un rang avant de résister de fort belle manière au retour d’une Mercedes en fin de course pour signer un quatrième podium en quatre meetings.

Avant de faire encore mieux le lendemain. Erwan Bastard, parti quatrième sur la grille de départ, s’empare du troisième rang, avant de profiter d’une relance suite à une neutralisation pour s’imposer sur une Toyota pour passer en deuxième position au général et en Silver Cup. Juste avant la fenêtre de changement de pilotes, Erwan attaque et passe la Mercedes de tête et creuse l’écart. De quoi offrir sur un plateau la première place à Roee Meyuhas qui termine parfaitement le travail pour la deuxième victoire de l’Audi n°14 en FFSA GT en 2022. Une juste récompense des efforts de l’ensemble de l’équipe et des
pilotes.

Roee Meyuhas : « C’est un excellent week-end. Nous sommes arrivés ici en tête du championnat, nous menons toujours et avec un écart plus important. Tout le monde dans l’équipe a parfaitement travaillé. Les réglages étaient impeccables des qualifications à la course. Erwan a superbement conduit. Faire mieux aurait voulu dire gagner la première course. Dire que je n’avais presque pas roulé en essais, car nous nous cherchions sur les réglages. Il faut maintenant marquer des points. »

Erwan Bastard : « Le week-end n’avait pas commencé de la meilleure des façons avec les réglages. En qualifications, nous nous en sortons bien sans beaucoup de tours en essais. En course 1, nous avons réussi à sécuriser un résultat malgré la dégradation. Il y a eu une petite bataille intense, mais fair-play. En course 2, nous avons eu la même bagarre avec la Mercedes, qui a pris une petite revanche en me fermant la porte après le départ. Nous étions quittes, mais ensuite j’ai réussi à prendre l’avantage. Roee a déroulé le reste de la course. Nous prenons de l’avance au championnat et il faut maintenant être réguliers. »

Sur l’Audi n°42, Grégory Guilvert retrouvait un circuit de Spa où il s’était notamment imposé en 2019 en partant du fond de grille après un changement de moteur. Toujours épaulé par Grégory Curson Faessel, le triple champion de France a brillé dans sa qualification en signant le 2 e temps en Pro-Am pour une course 1 conclue en quatrième position dans la catégorie. Le meilleur résultat de l’année pour le duo des « Greg » était ainsi égalé, après de belles bagarres dans le peloton. Malheureusement, un contact dimanche expédiait la n°42 hors-trajectoire, faisant perdre un temps précieux à Grégory Curson Faessel. Ce dernier réussit toutefois à ramener la voiture aux stands, avant que Grégory Guilvert ne franchisse la ligne d’arrivée au 13 e rang de la catégorie.

Grégory Curson Faessel : « J’avais déjà roulé ici en 2021 en GT4 Europe et je considère cette piste comme ma préférée. En qualifications, cela s’est bien passé, et en course 1, j’ai eu quelques soucis de pick-up. En course 2, j’ai été percuté. Mais il y a quand même des progrès à chaque course. Je suis de plus en plus rapide, mais il faut désormais que cela suive en course. L’expérience rentre à chaque épreuve. »

Grégory Guilvert : « Nous sommes partis de loin avec les pneus et nous n’avons pas pu travailler comme nous le souhaitions en essais libres 1. En passant les gommes neuves, c’était déjà mieux. En qualifications, j’ai été un peu gêné, et je pense que cela me coûte la deuxième place au général. Malgré tout cela reste une de mes meilleures qualifications, avec la performance qui revient. C’est intéressant pour la deuxième partie de saison si la BoP reste comme cela. En course 1, je rentre premier en Pro-Am et Greg ramène une belle quatrième place. En course 2, Greg n’a pas pu convertir sa belle qualification. Je pense que sans l’accrochage, j’aurais pu me battre en fin de course. »

Le Championnat de France FFSA GT reprendra ses droits du 9 au 11 septembre à Lédenon dans le Gard pour l’avant-dernier rendez-vous de la saison 2022. Place désormais la semaine prochaine aux TotalEnergies 24 Heures de Spa et aux GT4 European Series.

Résultats Spa-Francorchamps

Audi n°14

Q1 : P6 (P4 Silver) / C1 : P2 (P2 Silver)
Q2 : P4 (P3 Silver) / C2 : P1 (P1 Silver)

Audi n°42

Q1 : P5 (P2 Pro-Am) / C1 : P14 (P4 Pro-Am)
Q2 : P12 (P4 Pro-Am) / C2 : P35 (P13 Pro-Am)

Partagez cet article sur vos réseaux !