Un hat-trick mémorable en Belgique

Un hat-trick mémorable en Belgique

Dans la foulée d’une première journée réussie avec deux podiums en course 1 en GT4 European Series à Spa, Saintéloc Junior Team a ni plus ni moins qu’épinglé les trois catégories dimanche. De quoi relancer la course aux classements Silver et Pro-Am.

Communiqué Saintéloc Junior Team

Déjà lauréate la semaine passée en FFSA GT à Spa-Francorchamps avec l’Audi n°14 engagée en Silver Cup sur la scène nationale, Saintéloc Junior Team a fait honneur à sa réputation sur le tracé des Ardennes en GT4 European Series. L’écurie lauréate des TotalEnergies 24 Heures de Spa en 2017, a profité de la seconde manche de la série européenne pour empocher les trois catégories Silver, Pro-Am et Am après une course 1 déjà conclue avec deux podiums.

Roee Meyuhas et Erwan Bastard repartent ainsi de Belgique avec une deuxième place obtenue samedi et surtout un succès au général et en Silver dimanche. Seconds en course 1 après une belle bagarre avec une BMW concurrente, les pilotes de le l’Audi R8 LMS GT4 n°14 ont dominé le reste du peloton, après un départ houleux où plusieurs voitures seront impliquées dans divers incidents. A la relance à quarante minutes du drapeau à damier, Erwan en profite pour s’emparer des commandes de la course en prenant le meilleur sur l’Alpine de pointe. Le changement de pilotes s’effectue parfaitement, mais une Alpine prend le meilleur dans la voie des stands. Pas pour longtemps, puisque Roee Meyuhas reprend l’avantage aux Combes. Une position que l’Isréalo-Américain conserve jusqu’au bout pour ramener le duo en deuxième position du classement à moins de 30 points.

 

Roee Meyuhas : « Ce ne serait pas suffisant de dire que c’est un bon résultat. C’est un super week-end, avec la deuxième place en course 1, et l’équipe qui gagne les trois catégories dimanche. Nous sommes de retour dans la lutte pour le championnat, ce qui demeure le plus important. Et de plus, j’ai pris du plaisir et les bagarres en piste étaient bien. L’expérience du week-end précédent ont aidé c’est sûr, avec une BoP juste pour l’Audi. »

 

Le deuxième succès du week-end est revenu aux habitués de l’Audi n°42, Grégory Guilvert et Fabien Michal. Après un podium à Imola, les champions d’Europe en titre n’avaient plus trouvé la bonne formule avant le meeting précédent de Misano en Pro-Am. Un nouvel élan confirmé en Belgique, avec une troisième et une première place de catégorie. Un premier succès pour le tandem Guilvert-Michal survenu après un début de course où la n°42 évite les incidents du premier virage. Parmi les premiers s’arrêter, Fabien Michal cède la volant après un solide relais, avant que Grégory Guilvert ne conserve jusqu’au bout son bien, avec un dernier tour épique face à l’Alpine concurrente. De quoi revenir à 33 points de leaders en Pro-Am.

 

Fabien Michal : « Nous avons bien géré la qualification. On voit que c’est primordial. Dimanche, nous passons vraiment entre les gouttes au départ. Et puis quel dernier tour de Greg ! Il garde sa place avec un de ses meilleurs tours de la saison. Quand le règlement nous donne la possibilité de nous battre, nous voyons que nous sommes toujours là. Il reste encore deux meetings et nous nous replaçons au championnat. »

 

Venu seul sur cette manche belge, Grégory Curson Faessel a connu un week-end à deux visages. D’abord, le pilote Saintéloc a connu les joies d’une première pole en Am samedi en Q2, avant une course sans samedi après un souci technique. Victime du début de course 2 agité, en étant pris dans l’un des incidents à l’épingle de la Source, Greg Junior a pourtant trouvé son rythme pour revenir en tête de la catégorie et décrocher son premier succès en catégorie, preuve de la progression du jeune pilote depuis l’entame de la saison avec Saintéloc Junior Team.

 

Grégory Curson Faessel : « Ce n’était pourtant pas bien parti en course 2. J’ai pourtant fait attention, car les pilotes autour de moi n’était pas dans ma catégorie. Mais je pars en tête-à-queue et une jante casse, que l’on a finalement changé à l’arrêt. Cela n’a pas impacté mon rythme. Avec les double drapeaux jaunes il était difficile de trouver le rythme, mais ensuite tout s’est bien passé avec la victoire au bout. Cela remonte vraiment le moral après la course 1. »

Saintéloc Junior Team retrouvera le peloton des GT4 European Series dès Hockenheim (2-4 septembre).

Sur l’Audi n°42, Grégory Guilvert retrouvait un circuit de Spa où il s’était notamment imposé en 2019 en partant du fond de grille après un changement de moteur. Toujours épaulé par Grégory Curson Faessel, le triple champion de France a brillé dans sa qualification en signant le 2 e temps en Pro-Am pour une course 1 conclue en quatrième position dans la catégorie. Le meilleur résultat de l’année pour le duo des « Greg » était ainsi égalé, après de belles bagarres dans le peloton. Malheureusement, un contact dimanche expédiait la n°42 hors-trajectoire, faisant perdre un temps précieux à Grégory Curson Faessel. Ce dernier réussit toutefois à ramener la voiture aux stands, avant que Grégory Guilvert ne franchisse la ligne d’arrivée au 13 e rang de la catégorie.

Grégory Curson Faessel : « J’avais déjà roulé ici en 2021 en GT4 Europe et je considère cette piste comme ma préférée. En qualifications, cela s’est bien passé, et en course 1, j’ai eu quelques soucis de pick-up. En course 2, j’ai été percuté. Mais il y a quand même des progrès à chaque course. Je suis de plus en plus rapide, mais il faut désormais que cela suive en course. L’expérience rentre à chaque épreuve. »

Grégory Guilvert : « Nous sommes partis de loin avec les pneus et nous n’avons pas pu travailler comme nous le souhaitions en essais libres 1. En passant les gommes neuves, c’était déjà mieux. En qualifications, j’ai été un peu gêné, et je pense que cela me coûte la deuxième place au général. Malgré tout cela reste une de mes meilleures qualifications, avec la performance qui revient. C’est intéressant pour la deuxième partie de saison si la BoP reste comme cela. En course 1, je rentre premier en Pro-Am et Greg ramène une belle quatrième place. En course 2, Greg n’a pas pu convertir sa belle qualification. Je pense que sans l’accrochage, j’aurais pu me battre en fin de course. »

Le Championnat de France FFSA GT reprendra ses droits du 9 au 11 septembre à Lédenon dans le Gard pour l’avant-dernier rendez-vous de la saison 2022. Place désormais la semaine prochaine aux TotalEnergies 24 Heures de Spa et aux GT4 European Series.

Résultats Spa-Francorchamps

Audi n°14

Q1 : P8 (P2 Silver) / C1 : P3 (P2 Silver)
Q2 : P2 (P2 Silver) / C2 : P1 (P1 Silver)

Audi n°27

Q1 : P39 (P8 Am) / C1 : P46 (P15 Am)
Q2 : P15 (P1 Am) / C2 : P19 (P1 Am)

Audi n°42

Q1 : P11 (P8 Pro-Am) / C1 : P9 (P3 Pro-Am)
Q2 : P7 (P2 Pro-Am) / C2 : P5 (P1 Pro-Am)

Partagez cet article sur vos réseaux !