Aurélien Panis conserve l’avantage à Isola 2000

Aurélien Panis conserve l’avantage à Isola 2000

Avec trois courses au programme et une piste où le bitume a fait son apparition, Aurélien Panis a rempli son contrat ce week-end en empochant la course 2 samedi matin et en marquant d’importants points sur les autres manches pour rester en tête du trophée en Elite Pro. Hervé Knapick et Anne-Sophie de Ganay ont effectué avec leur retour sur la glace.

Aurélien Panis n’a pas manqué sa rentrée et poursuit sa série entamée depuis le début de ce eTrophée Andros 2022-2023. Déjà vainqueur à Val Thorens et en Andorre, le Grenoblois a signé à Isola 2000 une troisième victoire en autant de week-ends disputé cet hiver.

Avec 60 kg de lest embarqué vendredi pour la course 1, Aurélien a su accomplir ce qu’il avait déjà pu réaliser à Val Thorens et en Andorre : se hisser au pied du podium en quatrième position. Avec à la clé les fameux et si importants points intermédiaires, dans l’optique du titre final.

Débarrassé de toute charge supplémentaire, le Grenoblois a devancé sans contestation la concurrence samedi en course 2, sur une piste marquée par l’apparition du bitume du fait des températures plus que clémentes dans les Alpes.

Un succès qui obligeait le pilote de l’Audi n°44 à retrouver les 60 kg de lest pour la course 3, intégrée au programme pour compenser l’annulation de l’épreuve de Tignes (13-14 janvier).

Toujours à l’attaque malgré ce handicap, Aurélien n’est toutefois pas parvenu à réitérer sa performance de la course 1, marquant cependant les points de la septième place, non sans avoir dominé sa finale.

Une constance qui lui permet de repartir d’Isola toujours affublé du dossard jaune de leader de la catégorie Elite Pro, avec une avance de vingt points.

Aurélien Panis : Le bilan reste positif. Après la quatrième place vendredi, nous avons fait une bonne Q1 samedi matin. C’éait l’objectif. La Super Pole et la Super Finale se sont bien passées. Nous savions que nous allions reprendre 60 kg pour la course 3, et donc se réadapter avec le bitume. Il fallait gérer les clous. La finale n’a pas été facile, avec Christophe très rapide derrière. Nous avons gratté un point pour le meilleur temps en course. C’était plus dur dans l’après-midi. Il faut l’accepter et revenir plus fort à la prochaine course à Lans-en-Vercors. Depuis le début de saison, nous travaillons bien. Nous gérons bien le lest et sans celui-ci nous marquons de gros points. Depuis Val Thorens, nous sommes là pour la victoire finale. Nous avons l’an dernier qu’il y a eu des retournements de situation.

Engagé sur l’Audi n°44, Hervé Knapick a effectué son retour sur le eTrophée Andros à l’occasion de cette manche d’Isola 2000.

Spécialiste du rallycross et habitué aux joutes hivernales lors de l’ère thermique, Hervé a pu reprendre ses marques au volant de l’Audi 100 % électrique.

Sur le tourniquet d’Isola, « Knapick » a régulièrement haussé le tempo au fil des trois courses. Un retour placé sous le signe du plaisir avant tout.

Sa fille Anne-Sophie était quant à elle engagée sur cette même Audi n°44 mais en catégorie Elite. Lauréate du trophée féminin en 2008, Anne-Sophie a elle aussi progressé au fil des différentes manches, terminant dans le top 10 dès la première course de vendredi. 12e samedi en course 2, elle signe son meilleur résultat en course 3 avec une neuvième place au classement cumulé, avec une deuxième place dans sa finale.

Après l’annulation de la manche de Tignes, le eTrophée Andros reprendra ses droits les 20 et 21 janvier à Lans-en-Vercors.

Résultats Isola 2000

Course 1

Elite Pro

Aurélien Panis : P4
Hervé Knapick : P13

Elite

Anne-Sophie de Ganay : P10

Course 2

Elite Pro

Aurélien Panis : P1
Hervé Knapick : P13

Elite

Anne-Sophie de Ganay : P12

Course 3

Elite Pro

Aurélien Panis : P7
Hervé Knapick : P13

Elite

Anne-Sophie de Ganay : P9

Photos : Bernard Bakalian

Partagez cet article sur vos réseaux !